Les clés du succes au travail

Les 4 clés du succès pour le début d’un nouvel emploi ! Pour une intégration réussie !

270 Flares Filament.io 270 Flares ×

Ginette Lacroix, conseillère en emploi

Vous avez décroché l’emploi de vos rêves ? Il faut alors déjà se poser les questions essentielles à la réussite de votre intégration afin que vos espoirs se concrétisent. Quelles sont les bonnes choses à faire, et, surtout, quels sont les faux pas à éviter ? Même si vous avez beaucoup d’expérience dans votre métier et que vous êtes certain de réaliser l’ensemble des tâches demandées, il ne faut pas tenir pour acquis qu’on sait tout et qu’il sera facile de s’intégrer. Chaque entreprise a ses particularités et il faut adopter de bonnes stratégies pour bien réussir son entrée dans un nouveau milieu de travail.

1. Être ouvert à la communication

Créez des liens avec les membres du personnel : dites-vous que vous êtes le petit nouveau et que vous aurez à établir des contacts positifs avec le personnel en place. Il sera alors important de penser non seulement à répondre aux questions des employés qui sont curieux d’en apprendre plus sur vous, mais, surtout, de vous intéresser à eux et de les questionner en retour sur leurs fonctions et leurs rôles dans l’entreprise. Pour créer des liens, il ne faut pas que la conversation soit à sens unique ! Ceci vous sera également utile pour savoir à qui vous adresser pour des besoins éventuels d’information.

2. Se conformer aux règles explicites et implicites de l’entreprise

Les règles explicites sont généralement décrites dans le manuel de l’employé ou sont déjà clairement énoncées par l’employeur, donc assez faciles à identifier.C’est ainsi plus que jamais le moment de les respecter ! En effet, si, dès votre entrée en poste, vous arrivez en retard et décidez de prolonger vos pauses, il est certain que vous vous ferez remarquer, mais pas de la bonne façon. En ce qui concerne les règles implicites, elles sont non écrites, mais tout de même très importantes. On doit observer les habitudes des employés pour pouvoir les identifier. Elles peuvent concerner plusieurs aspects tels que la tenue vestimentaire, les habitudes lors des pauses et des repas, l’influence de chacun, la hiérarchie à respecter, etc. Si vous réussissez à cibler les façons de faire des gens déjà en place, il sera ensuite plus facile de vous faire accepter.

3. S’accommoder de tous les aspects de l’emploi

Également, dans chaque nouvel emploi, il y a des aspects plaisants et déplaisants auxquels on doit faire face. Il est important de faire preuve d’une certaine capacité d’adaptation dans les premiers mois, de ne pas vouloir tout changer et de ne pas discuter trop ouvertement des aspects moins agréables de votre nouvel environnement de travail. Il faut considérer le fait que les gens en place ont contribué à l’établissement et à l’amélioration de leur milieu de travail. Il est plutôt bénéfique de se laisser le temps de créer des liens avec vos collègues avant de vouloir changer les choses, car vous risquez de vous confronter à des résistances aux changements qui pourraient vous surprendre et vous déstabiliser. Les gens en place ont souvent un poste plus assuré que le vôtre et s’ils se sentent bousculés par vos propositions de modifications, cela peut vous rendre plus vulnérable dans votre nouveau poste. Il est ainsi plus avantageux de cibler et de faire valoir les aspects positifs de votre nouvel environnement de travail. Vos propositions et vos suggestions peuvent être pertinentes, mais il est souvent judicieux de les garder pour plus tard, quand vous ferez partie de l’équipe depuis plus longtemps.

4. Savoir bien gérer son temps de travail

Enfin, il est essentiel de bien planifier et de bien utiliser votre temps de travail. Tentez de cibler les tâches que vous aurez à faire et d’être en mesure de les prioriser, au besoin. Parfois, les tâches sont clairement établies dès le départ, mais dans certains milieux de travail on doit effectuer soi-même certaines déductions et poser quelques questions. Lorsque vous intégrez un nouvel emploi, il est normal de ne pas tout connaître, même si vous avez beaucoup d’expérience dans votre domaine d’expertise. Chaque entreprise a ses façons de faire ! Alors, soyez ouvert à la critique et voyez cela comme une occasion de vous améliorer et de mieux vous intégrer dans votre nouvelle équipe de travail.

En conclusion, le début d’un nouvel emploi demande une grande flexibilité et une capacité d’adaptation autant de votre côté que celui de vos nouveaux collègues. Plus vous serez attentif, observateur et stratégique, plus vous pourrez vous intégrer harmonieusement et faire votre place au sein de votre nouvelle équipe de travail. Soyez patient et laissez-vous du temps pour découvrir votre nouvel environnement. Cela vous permettra par la suite de mieux contribuer à son développement. Vous êtes assurément un atout pour cette entreprise puisqu’on vous a choisi.

Alors, bon début d’emploi !

GIT Services-conseils en emploi

L’équipe professionnelle, engagée, qualifiée et dynamique de GIT offre des services personnalisés et d’accompagnement, autant en ce qui concerne la recherche d’emploi, la formation, la transition de carrière que l’aide au recrutement.

Facebook Twitter   

Les 4 clés du succès pour le début d’un nouvel emploi ! Pour une intégration réussie ! 5.00/5 (100.00%) 4 votes
(1)(0)