COVID-19: les questions posées en entrevue par les recruteurs

COVID-19_recruteurs Publié le 12 mai 2020 Par

Comme vous le savez, la COVID-19 a marqué cette année. Tous les secteurs ont été impactés et continueront à l’être durant les prochains mois. Cela dit, la machine économique doit continuer à tourner. De ce fait, les recruteurs continuent à faire face à de nouveaux défis, même si le Canada affiche actuellement un taux de chômage de 13%.

Le déconfinement graduel devrait accélérer la cadence du recrutement un peu partout au Canada. Vu que la crise sanitaire a provoqué des mouvements sur le marché de l’emploi, les recruteurs pourraient être débordés par de nouvelles candidatures.

Ainsi, le déroulement des entrevues est appelé à changer: qu’elles se déroulent à distance ou dans les locaux de l’entreprise, elles comptent désormais de nouvelles questions.

Dans cet article, nous répondrons à une interrogation: quelles sont les questions que vous posera un recruteur suite à la pandémie?

Voici les principales questions répertoriées qui vous seront posées en lien avec la pandémie:

  • Qu’avez-vous appris de vous-même pendant la pandémie?
  • Pouvez-vous effectuer le travail tout en restant à domicile?
  • Êtes-vous prêt à travailler dans un bureau lorsque la pandémie sera terminée?
  • Comment avez-vous passé votre temps?
  • Avez-vous des questions à nous poser?

Qu’avez-vous appris de vous-même pendant la pandémie?

Vous connaissez surement la traditionnelle question posée en entrevue: parlez-moi de vous. Elle peut être complétée ou posée différemment. Elle peut aussi être liée à la situation actuelle.

Ainsi, après vous être présenté et parlé de votre scolarité, de vos expériences professionnelles et de vos centres d’intérêt, le recruteur peut vous inviter à parler de votre vécu pendant la pandémie.

Qu’est-ce que la pandémie vous a appris? Telle est la question qui pourrait vous être posée pendant l’entrevue. Bien entendu, il ne s’agit pas de donner une éventuelle bonne réponse. Vous pouvez répondre que ça vous a permis de voir le monde autrement, de reconsidérer certaines choses dans votre quotidien…

Il faut aussi éviter d’en faire trop. Ce n’est pas grave si vous n’avez pas eu le temps de lire un livre par jour, de vous mettre à la médiation ou de pratiquer une activité physique tous les jours. Nous sommes tous différents dans notre façon de gérer une épreuve. Personne ne jugera la façon dont vous avez géré la vôtre.

Pouvez-vous effectuer le travail tout en restant à domicile?

Sachez qu’après la pandémie, le télétravail va perdurer. Beaucoup d’entreprises en ont fait l’expérience, souvent contre leur gré. Obligés de s’adapter à la crise et par sécurité, les employés sont restés chez eux travailler.

Il aura fallu un temps d’adaptation, mais aussi une bonne gestion du stress lié à ce qui se passe autour de nous, à toutes nos habitudes qui ont changé et à toute l’incertitude qui entoure nos lendemains.

Nous ne sommes que des humains, nous passons par des moments d’incertitude

De ce fait, les recruteurs voudront savoir si vous êtes prêts à commencer une nouvelle aventure professionnelle dans un contexte particulier. Il s’agira pour vous de commencer en télétravail, donc de chez vous si votre emploi le permet.

Peut-être qu’on vous posera même la question: avez-vous un espace dédié au travail à domicile? De ce fait, le recruteur voudra s’assurer que vous êtes en mesure de tenir quelques mois à distance, tout en respectant les délais et les pratiques de votre nouvel employeur.

Êtes-vous prêt à travailler dans un bureau lorsque la pandémie sera terminée?

Une étude menée par l’Université de Montréal (UdeM) a montré que 39% des travailleurs au Québec souhaitent continuer le travail de chez eux après le retour à la normale. Il est clair que cette pandémie a changé notre rapport au travail et redéfini nos emplois.

Cette question est en quelque sorte l’inverse de la précédente. Après avoir su si vous étiez disposé à travailler de chez vous, le recruteur voudra savoir si vous seriez prêt à retourner au bureau en temps normal.

Si vous voulez être exclusivement en télétravail, il faudra le préciser à ce moment, avant d’aller plus loin dans l’entrevue. Sachez que plusieurs dirigeants d’entreprises sont impatients de revoir leurs effectifs au siège social, pourvu que la santé publique leur donne le feu vert.

Comment avez-vous passé votre temps?

Notre résilience, notre capacité d’adaptation, notre patience et notre gestion du stress sont tant de choses que nous avons tous eu à gérer durant cette période. Nous avons dû réapprendre à utiliser et à réorganiser notre temps, tout le temps.

De ce fait, cette question deviendra de plus en plus courante. Elle sera révélatrice de votre efficacité, de votre gestion du temps et de vos priorités. Êtes-vous le genre à réagir vite et à vous adapter en cas de difficultés, ou attendez-vous de voir, de bien analyser la situation, puis agir en conséquence?

Là encore, le recruteur n’a pas pour objectif de savoir précisément ce que vous avez fait de votre temps libre. Il s’agit de savoir quels sont vos loisirs, quelle a été votre réaction face à la pandémie…

Dites si cela vous a permis d’être plus créatif ou plus profond dans vos recherches. Dites aussi si vous vous êtes découvert une nouvelle passion ou amélioré des compétences. C’est ce genre d’informations qui intéressent les recruteurs.

Avez-vous des questions à nous poser?

Le fait que votre entrevue se déroule en ligne, ou que votre poste requiert du télétravail ne vous interdit pas de poser des questions.

Assurez-vous de savoir quand est-ce que vous commencez le travail. Cela vous permettra de vous préparer mentalement à vos nouvelles missions.

Quels logiciels sont utilisés dans le cadre du travail? Avez-vous besoin d’avoir un matériel particulier ou pouvez-vous travailler avec le vôtre? Il vous faudra poser ces questions pour un enjeu de sécurité des données, mais aussi pour savoir si vous devez changer d’ordinateur ou améliorer autre chose.

Enfin, n’oubliez pas de vous informer sur les programmes de formation et d’accueil des employés durant la pandémie. À contexte particulier, démarches particulières. Il ne s’agit pas pour vous d’être perdu durant vos premières semaines, ne sachant pas comment avancer dans votre poste.

N’oubliez pas de vous exercer

Nous vous l’avions dit dans d’autres articles, une entrevue vidéo est une entrevue tout à fait normale. Vous devez vous y préparer comme pour toute autre étape de votre processus de recherche d’emploi.

Assurez-vous aussi d’avoir préparé les aspects techniques avant de commencer votre entrevue. Bien entendu, restez vous-même, soyez assez décontracté, parlez clairement et n’hésitez surtout pas à poser des questions.