Avoir une maitrise emploi

Comment maximiser les bénéfices d’avoir une maîtrise ?

0 Flares Filament.io 0 Flares ×

Par Marie-Claude Savoie, rédactrice marketing chez Jobillico

Plusieurs raisons peuvent nous mener vers des études universitaires à la maîtrise. Que ce soit pour nous ouvrir plus de portes sur le marché du travail, pour réaliser un projet qui nous passionne ou encore pour pousser plus loin nos connaissances. Mais une fois le diplôme en poche, quoi faire pour en tirer le maximum?

Julien Gendron, conseiller en ressources humaines chez Jobillico, répond à nos questions sur le sujet.

De quelles façons les étudiants à la maîtrise peuvent-ils découvrir l’étendue des opportunités de carrière offertes dans leur champ d’études?

Il faut que les étudiants soient curieux. On ne connait pas toujours toutes les portes qu’un programme d’études peut nous ouvrir. On peut se renseigner auprès de notre superviseur de stage, surveiller les offres sur les babillards d’emploi virtuels comme sur Jobillico.com, participer à des activités de réseautage, consulter le service de placement de notre université, consulter un conseiller en orientation… Bref, il faut faire de la recherche et rester à l’affût des opportunités!

De quelles façons les employeurs valorisent-ils des études à la maîtrise comparativement au baccalauréat?

Lorsque je reçois la candidature d’une personne qui a une maîtrise, je sens qu’elle pourra apporter quelque chose de plus stratégique à l’entreprise et qu’elle aura une vision plus à long terme. Comparativement au baccalauréat où les apprentissages sont plus appliqués, la maîtrise permet de développer une vision plus globale. Une maîtrise démontre aussi que le candidat est réellement passionné par son domaine de par l’énergie et le temps qu’il a investis.

Existe-t-il un cercle vicieux –  les employeurs préfèrent les candidats avec de l’expérience, mais les candidats ont besoin d’un emploi pour gagner de l’expérience? Si oui, quelles sont les solutions pour les employeurs et les candidats?

Oui et non. Selon moi, mieux vaut acquérir de l’expérience sur le marché du travail avant de débuter une maîtrise. Pourquoi? Tu auras une meilleure idée de ce que tu aimes dans ton domaine et  une meilleure connaissance de toi-même en tant que professionnel. C’est important que les candidats aient des attentes réalistes par rapport au marché du travail et qu’ils connaissent leur propre valeur afin de bien se vendre dans leur dossier de candidature et en entrevue. Une solution pour les candidats et les employeurs pour remédier au manque d’expérience est la mise sur pied de programmes de stage. Les candidats peuvent ainsi acquérir de l’expérience concrète et l’employeur donne la chance à la relève d’apprendre leur métier sur le terrain!

Quelles sont les habiletés les plus recherchées des employeurs chez les candidats ayant une maîtrise et comment les étudiants peuvent-ils acquérir ces habiletés lorsqu’ils sont à l’université?

Ce qui est le plus recherché chez ces candidats est leur esprit d’analyse et de synthèse, leur esprit visionnaire, leurs capacités rédactionnelles, et leurs aptitudes pour la recherche. Ce sont des qualités qu’ils peuvent développer lors de stages, d’un travail à temps partiel, ou d’une expérience de bénévolat sur le CA d’un organisme, par exemple.

Comment les jeunes professionnels peuvent-ils maximiser les avantages d’avoir une maîtrise?

Sans hésitation en étant constamment à l’affût de nouvelles opportunités! C’est en travaillant qu’on maximise la valeur de nos connaissances. Donc, que ce soit grâce à un emploi, un stage ou une implication dans un organisme, il faut mettre en pratique ce que l’on apprend!

Pour un étudiant à la maîtrise, où est-il possible de trouver des conseils pour sa carrière et quel est le meilleur moment pour débuter sa recherche d’emploi?

Les universités offrent les services de conseillers en orientation, c’est un bon départ. On peut aussi se renseigner lors d’activités de réseautage dans notre domaine ou consulter les babillards d’emploi, comme Jobillico. Au Québec, nous avons aussi des centres locaux d’emploi. Je conseillerais aux finissants de débuter leur recherche en commençant par cibler les entreprises qui les intéressent et en déterminant quel type d’emploi ils recherchent. Ensuite, on peut commencer à faire une recherche d’emploi plus active 2 à 3 mois avant la fin des études. Avant cela, les entreprises ne sont pas toujours prêtes à attendre les candidats.

Quels sont tes « à faire » et « à ne pas faire » dans un premier CV post-études?

L’erreur la plus fréquente est de trop insister sur nos études. Des centaines de candidats, voire des milliers, ont la même expérience scolaire que toi! Il faut se démarquer! Je conseille de miser sur les compétences acquises lors des études, ou des expériences de travail, afin de démontrer concrètement ce que l’on peut apporter à l’entreprise qui nous intéresse.

Chez Jobillico, on croit que tout le monde mérite d’être heureux au travail. Quel est ton conseil pour les étudiants et les jeunes professionnels qui planifient leur cheminement scolaire et sur le marché du travail?

Mon meilleur conseil : apprenez à vous connaitre! Saisissez les occasions d’acquérir de l’expérience pour savoir ce qui vous allume le plus, et quelles sont vos forces et vos faiblesses. Prenez aussi le temps de vous renseigner sur le programme d’études qui vous intéresse pour être certain que c’est bien celui qui répond à vos aspirations et ayez des attentes réalistes face au marché du travail.

Comment maximiser les bénéfices d’avoir une maîtrise ? 5.00/5 (100.00%) 2 votes
(1)(0)