PureSphera
 
Benefits
9
 
Photos and videos
4
 
Job postings
3
 
Career opportunities
1

Follow company
48 Followers

<< Return to company profile
< Back to the news
 
Apprendre le français au travail
January 5th, 2021

Apprendre le français au travail

MRC DE BÉCANCOUR. Dans un français très acceptable, Jamal Krad, un syrien d’origine, était on ne peut plus heureux de présenter sa famille à sa professeure à l’occasion d’une sortie aux pommes. Une façon originale pour la dévouée Louise Mathon de découvrir son élève en francisation en entreprise, un service gratuit offert aux entreprises et aux personnes immigrantes du territoire par le PAIS en collaboration avec Services Québec.

« Mes cours de français vont bien. C’est trois fois par semaine après mon travail, à 16h. Je travaille chez PureSphera dans le Parc industriel de Bécancour », souligne Jamal qui se fait une fierté de contribuer à la protection de l’environnement en recyclant et valorisant les appareils de réfrigération et de climatisation tout en détruisant leurs gaz nocifs afin de lutter contre les changements climatiques.

Déjà travaillant et ayant soif d’apprendre, le résident de Fortierville améliore son français dans un contexte d’emploi avec l’aide de Louise Mathon, une ancienne professeure au secondaire qui poursuit sa passion pour l’enseignement auprès de la clientèle immigrante. Un apprentissage de termes parfois très techniques qui bénéficient tant à l’employé que l’employeur.

« Mes cours de français sont adaptés en fonction de l’entreprise. Le cours se donne sur le lieu de travail. C’est plus concret qu’en classe. On aborde évidemment la sécurité et les tâches à effectuer. On y va avec la base : en haut, en bas, à gauche, à droite, etc. Mais aussi, par exemple, Jamal va m’expliquer comment il doit s’y prendre pour casser la vitre. C’est lui qui me donne le cours d’une certaine façon », indique Louise Mathon qui souligne le bel accueil de la part de toute l’équipe de PureSphera.

« On m’a très bien reçu. Rapidement Vincent Mercier m’a délégué un employé. On a visité l’entreprise afin que j’apprenne le vocabulaire précis pour que je puisse le transmettre à Jamal. On retrouve chez PureSphera une belle ouverture », souligne-t-elle en mettant l’accent sur le plaisir qu’elle a à faire de la francisation avec Jamal.

« Il a de grandes valeurs familiales. Dès le départ, je me suis intéressée à sa famille. Mais lui aussi voulait en apprendre sur la mienne. Cela a permis un bel échange permettant d’enrichir son vocabulaire. En plus, il est toujours de bonne humeur. C’est très agréable de le côtoyer », conclut Louise Mathon avec ce beau sourire les unissant.

Jamal Krad : apprendre le français en bonne compagnie

Article de Stéphane Lévesque, paru le 26 décembre 2020 dans Le Courrier du Sud