La proactivité, une recette gagnante pour l’obtention d’un emploi !

Publié le 26 février 2015 Par

Plusieurs chercheurs d’emploi ont le réflexe d’attendre patiemment qu’un poste correspondant à leur profil s’affiche dans les journaux ou sur un site Internet pour débuter leurs démarches. Pour maximiser vos chances de trouver rapidement l’emploi désiré, je vous propose une approche davantage axée sur la proactivité, et plus particulièrement l’utilisation de la technique d’appel à l’employeur.

À la recherche d’opportunités

Cette stratégie vise à obtenir une rencontre ou une entrevue avec un employeur de votre choix. L’objectif principal lié à cette technique est de découvrir des opportunités d’emploi que vous n’auriez pas été en mesure d’identifier sans avoir fait la démarche d’appel. Effectivement, ce ne sont pas tous les employeurs qui décident d’afficher leurs postes : ils manquent parfois de temps pour le recrutement et ils doivent souvent combler des postes dans des délais très courts. Ils préfèrent alors utiliser leur réseau de contacts ou encore sélectionner une personne parmi les candidatures spontanées qu’ils ont reçues.

5 règles pour performer lors d’un appel à l’employeur

Pour bien performer lors d’un appel à l’employeur, voici quelques règles de base à respecter :

1. Cibler efficacement les bonnes entreprises

Vous devez tout d’abord cibler les entreprises qui pourraient vous intéresser en fonction de l’emploi désiré. Par la suite, tentez de parler à un responsable au sein de l’entreprise afin de valider son ouverture à une rencontre pour discuter de vos compétences en fonction des possibilités d’emplois actuelles ou à venir.
[jb_shortcode_formulaire title="M'inscrire à l'infolettre" lang="fr" button-name=="Envoyer"]

2. Surmonter le filtre de la secrétaire

La plus grande difficulté réside dans l’étape de surmonter le très bon filtre du secrétariat. Effectivement, dès que vous dites « être en recherche d’emploi », la secrétaire risque de vous dire de faire parvenir votre CV par courriel ou encore de postuler sur leur site Internet. Tentez plutôt de demander à parler au responsable pour l’obtention de renseignements professionnels afin d’avoir une chance de discuter avec celui-ci. Vous pourrez alors faire valoir en quelques mots votre formation et votre expérience pour le poste visé au sein de l’entreprise. Si vous ne réussissez pas d’emblée à parler à un responsable, ne vous découragez pas. Il faut, la plupart du temps, multiplier les appels dans diverses entreprises pour découvrir l’opportunité qui vous permettra de décrocher une rencontre ou une entrevue avec un employeur.

3. Se démarquer du lot

L’objectif des appels aux employeurs est de vous permettre de vous démarquer. Effectivement, vous ne devenez pas un simple CV anonyme dans une pile de CV : une conversation avec l’employeur peut faire toute la différence. De plus, si vous avez réussi à établir un bon contact avec celui-ci, il y a davantage de chance qu’il pense à vous en cas de besoin. De plus, il risque de vous demander de lui envoyer votre CV dans sa boîte de courriel personnelle et les chances qu’il lise votre CV augmentent ainsi significativement.  Même si, lors de votre appel, l’employeur rapporte qu’il n’y a aucune possibilité d’emploi pour le moment, je vous encourage fortement à demander à le rencontrer quelques minutes, ne serait-ce que pour lui poser quelques questions sur l’entreprise, les compétences particulièrement recherchées pour le poste que vous visez, etc. L’idée est qu’il puisse vous rencontrer, mettre un visage, une personnalité sur votre candidature et ainsi vous permettre de faire valoir certaines de vos compétences.

4.Obtenir une référence

Bien qu’il puisse n’y avoir aucune possibilité d’emploi lors de votre appel, il arrive souvent qu’après vous avoir rencontré et avoir pris quelques minutes pour échanger avec vous, l’employeur se mette à s’intéresser davantage à votre candidature et à voir des ouvertures au sein de l’entreprise, possibilités auxquelles il n’avait pas songé lors de votre premier contact avec lui. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à lui demander s’il connaît d’autres entreprises que vous pourriez contacter, toujours en lien avec vos compétences. Puisqu’il est positionné dans une entreprise d’un secteur que vous visez, celui-ci vous recommandera peut-être une très bonne ressource afin de vous guider et de vous donner de nouvelles pistes d’emplois à explorer.

5. Rédiger une lettre de remerciement

5. Enfin, si l’employeur a pris le temps de vous rencontrer, faites-lui parvenir une courte lettre de remerciement par courriel. Celle-ci fera figure de suivi tout en ayant l’avantage de lui rappeler à nouveau, de manière positive, que vous avez de l’intérêt pour un poste dans son entreprise. Plus vous ferez de suivi et plus l’employeur se rappellera de vous au moment opportun.

En conclusion, ne restez pas inactif et allez de l’avant dans vos démarches! N’ayez pas peur de contacter les employeurs sous prétexte de ne pas vouloir les déranger. Même si certains seront trop occupés pour vous parler, d’autres n’attendront que votre appel pour combler des postes vacants au sein de leur entreprise et ainsi s’éviter un long processus de recrutement. Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner en prenant la chance de contacter un employeur. Gardez en tête que l’objectif n’est pas de quêter une « job », mais bien d’offrir vos services afin de mieux vous positionner dans le marché de l’emploi.

Bonne chance !

Trouvez votre nouvel emploi!

Trouvez la parfaite opportunité de carrière avec la recherche d'emploi Jobillico.

Recherche d'emploi