Bien s’exprimer pour mieux se démarquer!

entrevue embauche s'exprimer Publié le 11 janvier 2016 Par

Préparez-vous adéquatement vos entrevues ? Voici une des premières questions que le conseiller en emploi pose à son client lorsque ce dernier se questionne sur la qualité de son entrevue. La structure des idées, la pertinence des exemples, la spontanéité des propos et l’habillement sont parmi les principaux critères qui sont observés et analysés dans le but de faire ressortir des solutions permettant au chercheur d’emploi de se démarquer une fois rendu devant l’employeur. Mais qu’en est-il de la communication verbale ? Les mots détiennent un pouvoir et il est impératif de bien les sélectionner pour maintenir un discours cohérent et pertinent. Voici quelques conseils pour améliorer la qualité de votre discours et impressionner davantage les employeurs :

 Soyez positif

L’objectif d’une entrevue d’embauche est de parvenir à effectuer une présentation convaincante et positive de votre candidature. Pour que le choix des mots s’oriente parfaitement avec le but de la rencontre, il est important d’éviter les expressions donnant un sens négatif à vos propos. Par exemple, au lieu de déclarer à l’employeur que vous n’avez pas de difficulté à travailler en équipe, allez-y plutôt avec une affirmation positive en indiquant que vous possédez un bon esprit d’équipe ou tout simplement que vous avez de la facilité à travailler en équipe.

Soyez confiant

Le succès d’une recherche d’emploi se traduit souvent par la capacité du chercheur à démontrer une attitude positive envers sa démarche. De plus, on associe souvent ce facteur à différents comportements à adopter lors d’une entrevue pour établir une bonne première impression.  Cependant, il est important de se rappeler que cettedite attitude positive peut se démontrer aussi à travers le discours du candidat. Autant que possible, le chercheur d’emploi doit éviter l’utilisation d’un vocabulaire qui minimise la qualité de sa propre candidature. Autrement dit, au lieu de formuler des propos qui mettent en lumière un doute ou une mauvaise perception de l’information, allez-y plutôt d’une affirmation positive qui se veut rassurante et convaincante. Par exemple, un candidat aura avantage à dire qu’il est certain ou convaincu de réaliser un travail au lieu d’y aller d’une formulation hypothétique (croire ou penser accomplir une tâche).

Soyez crédible

Une des clés de la réussite d’une entrevue se résume en la capacité du candidat de détailler pertinemment les réponses aux questions de l’employeur. En agissant ainsi, le candidat offre l’opportunité à l’employeur de mieux le connaître et de permettre à ce dernier d’évaluer adéquatement son profil de carrière en fonction du poste. Dans le but de favoriser un contenu exhaustif et d’argumenter ses affirmations, le chercheur d’emploi a intérêt d’intégrer certains mots clés dans son discours pour l’inciter à développer ses idées. Parmi ceux-ci, nous pouvons retrouver des termes tels que « parce que », « car » et « puisque » qui permettront au candidat d’ajouter des éléments pertinents et d’éviter des réponses trop courtes. Par exemple, un individu ayant peu ou pas de connaissance d’un outil informatique pourrait indiquer à l’employeur qu’il peut facilement apprendre un nouveau logiciel. Malgré le fait que le candidat démontre de l’honnêteté vis-à-vis de son degré de connaissance, il reste, néanmoins, que l’employeur pourrait trouver sa réponse quelque peu simpliste. Ainsi, pour bonifier et donner plus d’impact à son contenu, le candidat pourrait argumenter son affirmation en y ajoutant un exemple ou une information pertinente permettant de confirmer son propos. Par conséquent, on pourrait dire qu’un candidat peut facilement apprendre un nouveau logiciel, car il a déjà vécu une situation similaire lors de son dernier stage et qu’il avait réussi à maîtriser le nouvel outil dans un délai très court.

Soyez passionné

La nécessité de bien se connaître et la capacité de se mettre en valeur sont deux éléments favorables à l’atteinte des objectifs des chercheurs d’emploi. Que ce soit lors d’une entrevue ou d’une remise d’un curriculum vitae, le candidat doit tout faire en son pouvoir pour impressionner l’employeur et faire en sorte qu’il garde une bonne impression. Ainsi, un candidat qui démontre de la passion envers le travail et l’entreprise, saura tirer son épingle du jeu. Pour y parvenir, il est important de mettre du poids à vos affirmations. Dans notre vocabulaire, il existe une panoplie de mots clés pouvant nous être utiles : « très », « vraiment », « beaucoup », « grand », « excellent », etc. En les utilisant, le candidat se donne la chance d’amplifier une information qu’il juge pertinente au poste. Par exemple, au lieu de dire à l’employeur qu’il est une personne organisée dans son travail, ce dernier pourrait mettre de l’emphase sur cette information en disant qu’il a toujours su démontrer un grand sens de l’organisation dans l’exercice de ses fonctions et accompagner cette réponse à l’aide d’un exemple concret qui donnera du « punch » à la réponse.

Il faut toujours se rappeler que la ligne est très mince entre l’acceptation et le refus d’un candidat. En effet, les employeurs nous mentionnent souvent que le dénouement d’un processus d’embauche se joue sur quelques détails. Que ce soit sur l’attitude des candidats ou bien sur la qualité du discours, rappelez-vous qu’il ne faut jamais rien laisser au hasard et de prendre toutes les précautions nécessaires pour impressionner les employeurs.

par Guillaume Vincent, conseiller en emploi