L’implantation de votre marque employeur en cinq étapes

Publié le 15 janvier 2015 Par

Depuis quelques années, nous entendons de plus en plus parler du concept de marque employeur. Regroupant tous les éléments liés au contenu et à l’image de marque, la marque employeur définit la personnalité d’une entreprise. Accusée à tort de mode passagère par quelques sceptiques au début des années 2000, elle s’avère aujourd’hui incontournable. Une marque employeur bien définie permet à une entreprise de se distinguer de ses compétiteurs dans ses efforts de recrutement. Pour votre organisation qui souhaite se familiariser avec le concept de marque employeur, voici quelques éléments à considérer.

1) Connaître votre positionnement dans votre industrie

Connaître ses concurrents, c’est une chose. Analyser ce qu’ils font en est une autre! Afin de déterminer votre position dans le marché en matière d’attraction, de recrutement et de rétention, une réflexion doit être effectuée. Pour ce faire, n’hésitez pas à consulter les sites web, les médias sociaux et toutes les plateformes numériques sur lesquelles vos compétiteurs sont présents afin de découvrir, d’analyser et de comparer leur promesse employeur. Dans le but de ne pas complexifier l’analyse, il est conseillé de la concentrer entre cinq et dix concurrents.

Pour enrichir votre analyse, vous pouvez également consulter des sites de notation d’entreprise tels que Rate my Employer ou Glassdoor. En consultant ce genre de site, vous serez en mesure de découvrir ce que vos employés (et vos ex-employés!) ont à dire sur vous et ce que les employés de vos compétiteurs disent de leur organisation. Cette analyse vous servira à dresser un portrait de votre organisation et de celle de vos concurrents en y faisant ressortir les forces et les points à améliorer.

2) Cibler la mobilisation de vos troupes

La mobilisation est un indicateur clé dans la définition de votre marque employeur, étant donné qu’elle s’appuie sur la perception que vos employés ont de votre entreprise. Par définition, la mobilisation se manifeste lorsqu’une masse d’employés posent des gestes discrétionnaires dans le but d’améliorer le bien-être collectif au sein d’une entreprise et d’en soutenir la performance. Pour mesurer la mobilisation de vos troupes, votre organisation peut avoir recours à une firme externe ou sonder elle-même ses employés. Différents aspects doivent être abordés dans cet exercice, notamment les processus de travail, la gestion du rendement, la réputation de l’entreprise et les avantages sociaux pour ne nommer que ceux-là.

Indépendamment des résultats obtenus, il est conseillé de se concentrer sur quelques leviers de mobilisation prioritaires, entre trois et cinq, et de mettre en place des actions précises. Ces initiatives permettront d’accroître la mobilisation, en appui avec la définition de votre marque employeur.

3) Définir et tester votre marque employeur

Après avoir dressé le portrait de votre entreprise et ciblé certaines pistes d’amélioration, un processus de consultation et de validation doit ensuite avoir lieu avec la haute direction, les gestionnaires ainsi que les employés de votre entreprise. Ces groupes de discussion vous aideront à mieux définir l’expérience en emploi, et par le fait même votre marque employeur. La consultation auprès des différents groupes de votre organisation demeure essentielle afin d’obtenir un juste portrait de votre réalité organisationnelle, mais également pour transformer les différents employés rencontrés en ambassadeurs de votre marque.

4) Arrimer le message de votre marque employeur sur les plateformes et outils de communication

Une fois définie, il est important de définir un plan de communication pour votre marque employeur, et ce, autant à l’interne qu’à l’externe. À l’interne, la marque employeur vient appuyer la fidélisation et l’engagement de vos employés vis-à-vis votre entreprise, tandis qu’à l’externe elle vous permet d’attirer et de recruter des candidats de qualité.

Cependant, certaines réflexions doivent être soulevées avant de communiquer votre marque employeur. Est-ce que votre organisation possède un site web et est active sur les médias sociaux? Avez-vous déterminé un discours pour les différentes plateformes web? En effet, bien qu’un site web et les médias sociaux n’aient pas la même vocation, votre message, incluant votre mission, votre vision et vos valeurs, doit être similaire sur les différentes plateformes faisant partie de votre stratégie communicationnelle.

5) Assurer une cohérence et une constance entre le message diffusé et votre réalité organisationnelle

Pour retenir et fidéliser vos employés à votre entreprise, vous devez vous assurer que votre promesse employeur sera respectée, et ce, dès les premiers pas d’un candidat dans vos bureaux lors de la première entrevue. Un nouvel employé constatant que l’entreprise ne respecte pas ses promesses quittera bien souvent au cours de la première année, voire au cours des trois premiers mois! Les employés sont de plus en plus renseignés, exigeants et attentifs à la cohérence des messages diffusés par une organisation et à la réalité vécue une fois en poste. Si des promesses, sur la nature du travail, sur les rôles et responsabilités ou bien sur l’environnement de travail par exemple, ont été faites et qu’elles ne sont pas respectées, il est possible que l’employé récemment engagé décide de quitter son poste, ce qui occasionne des coûts supplémentaires de recrutement pour votre entreprise.

Après avoir définie, implantée et diffusée votre marque employeur, vous devez en surveiller l’évolution. Quelle est la notoriété de votre entreprise dans son marché? Qu’est-ce que le public retient de votre organisation? Comment vos employés et les candidats perçoivent-ils l’expérience en emploi au sein de votre entreprise? Toutes ces questions permettront à votre organisation de faire évoluer sa marque employeur, et ainsi d’attirer et de retenir des candidats de qualité.