COVID-19 et emploi: comment surmonter la crise ?

La pandémie de COVID-19 créé une crise de l'emploi Publié le 14 avril 2020 Par

Depuis le début du mois de mars, la crise de la COVID-19 ne cesse de chambouler l’économie mondiale créant un bond du taux de chômage à travers le monde. Dans son scénario le plus pessimiste, l’Organisation internationale du travail (OIT) estime la perte à 25 millions d’emplois dans le monde.

Situation au Canada

De son côté, l’économie canadienne a perdu un million d’emplois en un mois, ce qui porte le taux de chômage au Canada à 7,8 %. En janvier dernier, celui-ci était à 4,9 %. C’est dire l’impact rapide de cette pandémie sur l’économie canadienne et mondiale de façon générale.

Toutefois, il faut prendre ces chiffres avec des pincettes: dans plusieurs pays, nous parlons de mise au chômage partiel, cela signifie que les employés perçoivent un grand pourcentage de leur salaire. Dans d’autres pays, comme le Canada, il s’agit le plus souvent de mises à pied temporaires. Dans les deux cas, les employés ont une garantie de retrouver leurs emplois une fois la crise terminée.

Une des questions qui restent en suspens: quand la pandémie prend-elle fin et comment elle se termine ? Même si personne ne s’aventure encore à établir des prévisions claires, la question du déconfinement commence à être abordée par les politiciens et les spécialistes en santé publique.

Vers la fin du confinement

Le confinement ne pourra pas durer indéfiniment, c’est un fait établi. Même si aucune date n’est encore avancée, on parle de déconfinement progressif et partiel. La liste des services essentiels pourrait s’allonger au fur et à mesure. On parle du secteur de la construction qui pourrait retourner au travail et d’autres professions dans lesquelles il est possible de respecter la distanciation physique.

Plusieurs études épidémiologiques parlent d’un déconfinement progressif dès le mois de juin en Europe. C’est possiblement le même cas au Canada. L’économie devrait redémarrer doucement et timidement à partir de l’été.

Redémarrage progressif de l’économie

On ne va pas se mentir, nous ne verrons pas une reprise économique avant de nombreux mois. Beaucoup d’économistes d’ici et d’ailleurs s’accordent à dire qu’il faudra être patient et s’attendre à un retour à la normale d’ici 2021.

Il semble que nous devrons nous adapter à ce nouveau mode de vie fait de distanciation physique et de mesures sanitaires exceptionnelles. Tant qu’il n’y aura pas de remède à ce virus, la planète devra continuer à fonctionner.

C’est donc en toute logique que les écoles rouvriront, les usines et le reste des industries impactées vont redémarrer progressivement. Les commerces aussi connaîtront une réouverture progressive.

Ainsi, beaucoup de travailleurs rejoindront leurs postes, d’autres penseront qu’il sera temps de prendre un nouveau départ. Quoi qu’il en soit, cette crise va inévitablement redéfinir nos places au sein du marché de l’emploi. Que faire en attendant ce grand retour à la normale ?

Nos conseils

Après avoir fait le constat de la crise actuelle, il faut passer aux actes. Nous vous avons rédigé quelques conseils pour trouver un emploi et surmonter ces temps difficiles.

Continuez à postuler

Il y a quelque temps, nous avions abordé le recrutement en ces temps de crise. Vous avez dû remarquer qu’il y a des secteurs dans lesquels la cadence de recrutement n’a pas diminué. Certains secteurs, comme les commerces essentiels cherchent davantage d’employés pour répondre à des besoins urgents.

Donc, que faire si vous êtes à la recherche d’un emploi ? Continuez à postuler ! Affinez vos recherches et parcourez les offres d’emploi.

Si vous n’êtes pas certains qu’une offre d’emploi est encore valide, demandez directement à la personne chargée du recrutement au sein de l’entreprise.

N’hésitez pas à sélectionner les entreprises que vous ciblez habituellement. Si vous connaissez des entreprises qui sont en bonne santé financière et qui ont une place de choix dans votre domaine, envoyez leur une candidature même spontanée.

Ne baissez pas les bras, vous risquez d’avoir moins de réponses positives que lors d’une période normale. Ne le prenez pas contre vous.

Pensez au travail autonome

Cette crise poussera plusieurs entreprises à reconsidérer leurs besoins. Ainsi, pour des missions ponctuelles, on peut s’attendre à ce qu’elles ne souhaitent pas s’inscrire dans la durée.

C’est peut-être le moment venu pour vous de proposer vos services de manière ponctuelle. Si votre emploi est adapté à un mandat de courte durée, vous pouvez devenir prestataire ou consultant pour une durée déterminée. De cette manière, vous pourrez travailler sur de nombreuses missions et créer de nouvelles relations professionnelles.

Envisager le travail autonome durant la crise sanitaire peut devenir bénéfique pour la suite d’une carrière

Élargissez votre réseau

Les réseaux sociaux peuvent vous aider à reprendre le dessus sur cette période difficile pour tous. Que ce soit par humanisme, par solidarité ou par nécessité, nous voyons beaucoup d’offres d’emploi circuler sur LinkedIn et autres réseaux. Ainsi, vous n’aurez pas de mal à être recommandé par vos pairs pour vos qualités professionnelles.

Si vous ne savez pas par où commencer, cet article de nos partenaires Proxima Centauri vous aidera à trouver un job grâce aux réseaux sociaux.

Formez-vous

Vous avez dû remarquer qu’en cette période de confinement, les webinaires, les cours, les tutoriels et autres supports de formation sont gratuits. Profitez de cette période pour en bénéficier et pour vous former.

Que ce soit pour vous divertir, pour approfondir vos connaissances professionnelles ou pour découvrir une nouvelle discipline, une multitude de formations ont été pensées pour répondre à des besoins ponctuels et rapides d’apprentissage. Profitez-en !

Réécrivez votre CV et votre lettre de présentation

En tout temps, il est bon d’avoir un CV à jour qui reflète toutes vos compétences et vos expériences. Maintenir à jour son CV semble encore plus important en cette période trouble.

Même chose pour la lettre de présentation. Celle-ci doit être à jour et doit être personnalisée pour chacune des offres auxquelles vous voulez postuler.

Si ce n’est déjà fait, revoyez ces deux documents, relisez-les et inspirez-vous de nos modèles pour les dépoussiérer. Ils vous aideront certainement à aller de l’avant en cas de besoin.

Pour finir…

En suivant toutes les étapes que nous vous conseillons, vous pourrez vite rebondir et aller de l’avant. Durant cette crise, il faudra surmonter certaines difficultés et apprendre à vivre avec. Autant profiter de ce temps qui nous est donné pour (ré)apprendre à faire ce qu’on aime et se concentrer sur ce que nous voulons accomplir comme projets.