C’est le moment de demander une augmentation de salaire

Hausse des salaires 2022 Publié le 1 octobre 2021 Par

Si vous vous intéressez un minimum au marché du travail au Canada, vous savez certainement qu’il y a une pénurie de main-d’œuvre inédite partout au pays. Statistique Canada annonce le chiffre de 731 900 postes vacants en ce deuxième trimestre de 2021. Le Québec est la province dans laquelle on manque le plus de main-d’œuvre.

Cette situation s’explique par le fait que même avant la pandémie, le Canada manquait de travailleurs dans plusieurs secteurs. Ce constat est aggravé par la reprise économique prévue à la suite de la levée des différentes mesures sanitaires.

Dans ce contexte profitable aux travailleurs, c’est sûrement le moment de saisir l’occasion de demander une augmentation de salaire ou plus d’avantages au travail. On vous explique pourquoi.

L’inflation et le manque de main-d’oeuvre pointés du doigt

Il y a quelques jours, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec a publié un rapport dans lequel il prévoyait une augmentation record des salaires en 2022. Selon Manon Poirier, directrice générale de l’Ordre, l’économie est plus robuste cette année et le manque de travailleurs augmente, ce qui explique cette situation de hausse inédite depuis 2013.

L’Ordre qui soutient aussi que si l’inflation record qu’on connaît depuis la pandémie persiste, cette situation devrait elle aussi continuer. Il faut savoir qu’au cours de la dernière année, le Canada a connu une inflation de 3,5 % et le Québec de 4,1 %. 

De ce fait, plusieurs secteurs connaîtront une augmentation plus que d’autres. On peut citer la finance, les assurances et les technologies de l’information et de la communication avec une augmentation de 3,3 %, alors que les secteurs de la santé, des arts et de l’administration publique augmenteront leurs salaires entre 2,3 % et 2,7 %. Quant aux entreprises de moins de 100 travailleurs, elles augmenteront leurs salaires de 3,1 %.

Augmenter les salaires pour retenir des talents

C’est une recette ancienne, mais qui risque d’être payante en tous points de vue. Les entreprises qui augmenteront les salaires espèrent donc retenir leurs talents et attirer de nouveaux employés.  

Même si nous avons démontré à plusieurs reprises que le salaire à lui seul ne suffisait pas à retenir les talents, il s’additionne à d’autres avantages. Ainsi, dans le contexte actuel, les exigences des employés sont complémentaires : salaires concurrentiels, assurances collectives, régime de retraite, flexibilité, vacances, primes de rendement, etc.

D’ailleurs, de plus en plus d’entreprises affichent les salaires dans les offres d’emploi comme argument d’attraction de talents. Dans un contexte de rareté de main-d’œuvre, tous les moyens sont bons pour se démarquer.  

 Comment bien négocier son salaire?

C’est toujours difficile de demander une augmentation de salaire ou de le renégocier. Une première étape vous sera utile : celle de vous renseigner sur les salaires offerts pour votre profession dans votre région ou province. Par exemple, l’outil de salaire de Jobillico peut vous aider pour ça.

En vous fiant aux salaires de votre profession, vous serez en mesure de mieux négocier votre augmentation de salaire en ayant des données fiables.

De façon générale, il existe des astuces pour négocier votre salaire avec votre employeur actuel ou un futur employeur. 

Les employeurs préféreront vous augmenter, plutôt que de vous laisser partir et perdre plus d’argent. Selon un sondage, rien qu’au Québec, les entreprises manufacturières ont perdu 18 milliards de dollars en deux ans à cause de la pénurie de main-d’œuvre.

Pour finir…

Attendez-vous donc à être mieux payé en 2022. Le manque de travailleurs dans plusieurs secteurs jouera certainement en votre faveur. Soyez prêts donc à négocier votre salaire et à préparer vos arguments pour mieux justifier vos revendications.  

Trouvez votre nouvel emploi!

Trouvez la parfaite opportunité de carrière avec la recherche d'emploi Jobillico.

Recherche d'emploi