tendancesRH_blog

7 tendances RH à surveiller en 2018

5 Flares Filament.io 5 Flares ×

Par Matt Dodge, spécialiste de contenu marketing chez Jobillico

Adapté de l’anglais par Marie-Claude Savoie, rédactrice marketing chez Jobillico

Cet été, plusieurs nouvelles tendances dans le domaine des ressources humaines ont émergé et viendront redéfinir et élargir le rôle des recruteurs. On le sait, la technologie s’intègre de plus en plus à toutes les étapes du recrutement, que ce soit lors de l’affichage d’un poste, de l’embauche, de la réception de CV, de la gestion des candidatures, des entrevues ou dans l’exécution des tâches quotidiennes.

C’est pourquoi Jobillico a identifié 7 tendances incontournables en 2018 que toutes les entreprises doivent connaître afin d’attirer les meilleurs candidats.

L’importance de la marque dans le processus d’embauche

L’époque où il suffisait de publier une annonce « NOUS EMBAUCHONS » dans les journaux pour attirer les candidats est maintenant révolue. Les entreprises qui ont aujourd’hui du succès savent qu’il faut miser sur son image de marque en affaires, mais également au moment de recruter les meilleurs talents.

En effet, il est primordial pour les entreprises d’avoir une identité et des messages clairs pour être en mesure de les communiquer de façon adéquate à des employés potentiels. En bâtissant une image de marque forte qui sera constamment mise de l’avant, les entreprises s’assurent d’être en mesure de recruter des candidats qui partagent des valeurs, des objectifs et une vision semblables aux leurs.

Les outils de filtrage de candidats

Quand un département des ressources humaines est en période de recrutement, il est primordial que cette équipe ait accès aux bons outils afin de bien organiser le processus d’embauche, et ce dès la réception des premiers CV. Ainsi, pas étonnant que l’une des tendances les plus en vogue parmi les babillards d’emploi, les agrégateurs et les agences de recrutement soit d’inclure divers filtres à leurs outils, comme le niveau d’éducation, l’expérience de travail, la localisation, les mots clés, et plus encore. Ces filtres permettent alors aux recruteurs de faire ressortir les candidatures les plus pertinentes par rapport à leurs exigences.

En effet, les employeurs savent ce qu’ils recherchent chez les candidats et c’est pourquoi le réseau Jobillico s’engage à rendre accessible aux recruteurs une vaste sélection de filtres efficaces pour faciliter leurs efforts d’embauche. Cela peut ainsi permettre aux recruteurs de réduire un large bassin de candidatures reçues à un petit échantillon hyperqualifié.

Imaginez ne plus avoir à passer au travers une pile sans fin de CV et avoir accès en seulement quelques clics aux 5 meilleures candidatures reçues!

L’intelligence artificielle en complément des processus de travail

Un bon processus de travail permet à chaque employé d’atteindre facilement son plus haut niveau de productivité. L’intelligence artificielle, déjà utilisée pour éliminer certaines redondances dans des bases de données ou pour mieux organiser certaines tâches, devrait de plus en plus être utilisée dans les milieux de travail afin de réduire la complexité des prises de décision.

Ainsi, l’intelligence artificielle viendra aider les travailleurs dans l’anticipation de leurs besoins et leur fera des recommandations très précises dans l’exécution de leurs tâches. Elle pourra aussi analyser l’information provenant de diverses sources (texte, enregistrement audio, vidéo) dans le but de bonifier l’expérience de travail.

L’amélioration des systèmes de suivis des candidatures

Le recrutement en entreprise requiert souvent l’utilisation d’un système de suivi des candidatures pour mieux gérer le traitement des candidatures reçues. Un outil qui permet aussi au département des ressources humaines d’alléger son travail.

Selon les tendances observées par Jobillico, l’intelligence artificielle sera encore une fois de la partie ici. Avec son intégration aux outils de suivis des candidatures, il sera éventuellement possible de trouver facilement les meilleurs candidats simplement en utilisant des mots-clés, ce qui réduira grandement l’effort humain dans le processus d’embauche. Mais, n’ayez crainte! Les robots et les systèmes informatiques intelligents ne viendront pas remplacer les professionnels des RH en chair et en os d’ici les prochaines années. Ces avancés technologiques ne seront que des outils de plus pour les aider au quotidien.

Ces outils seront également de sérieux atouts pour les entreprises. Grâce à eux, la productivité et les économies de temps et d’argent seront maximisées puisque les professionnels des RH pourront concentrer leur énergie vers des tâches plus stratégiques.

Le pouvoir au candidat

Pendant des années, les recruteurs ont eu l’avantage dans le marché du travail. En effet, comme les travailleurs à la recherche d’un emploi stable étaient très nombreux et les postes plus rares, les employeurs avaient l’embarra du choix au moment d’embaucher. Toutefois, depuis quelque temps, cette tendance a commencé à se renverser en faveur de la nouvelle génération de chercheurs d’emploi.

C’est pourquoi, de nos jours, les compagnies doivent prendre au sérieux les commentaires qui peuvent circuler à leur égard sur le web, car cela peut beaucoup influencer la perception des travailleurs. Les chercheurs d’emploi ont aujourd’hui le luxe de prendre leur temps dans leur recherche d’un emploi qui leur offrira de bonnes conditions et un environnement de travail au diapason avec leurs valeurs. Sans oublier qu’ils savent comment et où trouver l’information dont ils ont besoin!

Plus de leadership et de flexibilité pour les employés

Le rôle des ressources humaines dans le cycle de vie d’un employé ne s’arrête pas à son embauche, il se poursuit dans différents aspects de son environnement de travail. D’ailleurs, les travailleurs de 2018 veulent à tout prix éviter de se sentir comme un pion interchangeable. Ils souhaitent plutôt s’engager dans un milieu de travail qui leur offrira une certaine liberté et un sentiment d’être en contrôle de leur carrière.

Cela signifie qu’ils recherchent un environnement de travail flexible. Les travailleurs souhaitent pouvoir faire preuve d’initiative et être en mesure de discuter franchement avec leur supérieur de leur rôle dans la compagnie. Un employé qui se sent libre de prendre certaines décisions sera plus heureux et motivé à atteindre ses objectifs.

La technologie au cœur des environnements de travail

La réalité actuelle des travailleurs qui consiste à arriver au bureau, avoir des rencontres entre collègues et effectuer des tâches devant un ordinateur ne devrait pas beaucoup changer dans les prochaines années. Par contre, il est évident que la technologie aura bientôt un impact sur la réalisation de certaines tâches, mais aussi sur l’environnement de travail.

En 2017, 64% des entreprises ont adopté le principe des vidéos-conférences, ce qui permet à des employés de partout à travers le monde de facilement échanger en groupe en temps réel. Lorsque l’on pense aux entreprises comme Facebook ou Google qui adoptent de plus en plus les technologies de réalité virtuelle et de réalités augmentées – tout en développant eux-mêmes la prochaine génération d’outils de réalité virtuelle -, il n’est pas si exagéré de penser que le concept de « bureaux de travail » soit éventuellement remis en question.

De nos jours, de plus en plus de professionnels sont à la recherche d’un emploi qui leur permettra de travailler à distance, que ce soit à la maison ou dans un environnement de travail partagé. Il serait donc possible de voir certaines entreprises renoncer à l’idée d’avoir un local de travail officiel et de les voir se tourner vers des outils technologiques, comme les vidéoconférences, afin de réunir leurs employés.

Qui sait, le bureau de travail du futur sera peut-être un bureau de travail virtuel?

Chose certaine, un département des ressources humaines fort sera en mesure de profiter de ces différentes tendances au moment opportun pour le bien de l’entreprise qui l’embauche. Bien que les tendances vont et viennent, n’en demeure pas moins important de savoir s’adapter et être ouvert au changement afin d’espérer attirer les travailleurs les plus qualifiés. En anticipant l’arrivée de nouvelles tendances dans le domaine des RH, de l’affichage d’emplois, de la sélection de CV, de la gestion des candidatures, et plus encore, les ressources humaines mettent tout en œuvre afin d’assurer le succès des entreprises de 2018.

7 tendances RH à surveiller en 2018 3.00/5 (60.00%) 3 votes
(1)(0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 × deux =