5 signes qui indiquent la fin du bureau tel qu’on le connaît

Bureaux_COVID-19 Publié le 29 mai 2020 Par

La vie de bureau est presque une seconde nature pour de nombreux travailleurs. Conduire son véhicule pour aller au travail, faire du café, parler à ses collègues et s’asseoir à son bureau, des millions d’entre nous l’ont fait chaque jour jusqu’à la mi-mars. En raison de la pandémie actuelle, la distanciation est une précaution essentielle que nous devons prendre pour nous protéger.

Cela signifie également que de nombreux employés travaillent maintenant de la maison depuis des semaines. Ce changement est radical et énorme, car il modifie fondamentalement la façon dont le « travail de bureau » est effectué. Avec autant de personnes travaillant à domicile, il est évident qu’un grand espace de travail du centre-ville deviendra moins courant.

Voici 5 signes indiquant que le bureau traditionnel est terminé :

  • Le télétravail est un avantage important
  • Les jeunes employés ont toujours été en ligne
  • Le loyer est trop élevé
  • Les gens détestent les transports en commun
  • Les gens aiment travailler de la maison

Le télétravail est un avantage important

Lorsque les candidats envisagent de rejoindre une organisation, le salaire offert est bien sûr un facteur déterminant dans leur décision. Néanmoins, une tendance croissante des RH est que de nombreux candidats mettent désormais l’accent sur les avantages et les bénéfices.

Le maintien d’un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée est une préoccupation majeure pour pratiquement tous les travailleurs. Ils souhaitent disposer des outils et du soutien nécessaires pour le maintenir. Les horaires flexibles et le travail à distance sont deux des avantages les plus appréciés, 36 % des salariés interrogés déclarent qu’ils accepteraient de pouvoir travailler de la maison moyennant une augmentation de salaire.

Les gens voulaient pouvoir travailler à domicile avant que la pandémie COVID-19 ne survienne. Le fait que les employés voient maintenant qu’il est possible de faire leur travail à domicile tout en maintenant les niveaux de productivité, en soutenant leur équipe et en atteignant les objectifs de l’entreprise incitera beaucoup plus de personnes à rechercher des postes en télétravail.

Au risque de perdre des employés de qualité, les entreprises devraient proposer ces options, signe fort que le bureau tel qu’on le connaît est révolu.

Les jeunes employés ont toujours été en ligne

Les responsables ont tendance à réfléchir au temps et au coût pour former leurs employés à travailler en ligne. Ils s’inquiètent de la perte de productivité due aux problèmes de communication. La vérité est que toutes les générations suivantes qui entreront sur le marché ont travaillé en ligne avec succès.

C’est le cas d’un jeune de 22 ans qui a obtenu son diplôme universitaire en 2020 :

  • 9 ans lorsque le premier iPhone est sorti
  • 8 ans quand YouTube a commencé à diffuser en continu
  • 7 ans quand Facebook a été mis en ligne
  • 6 ans lors du lancement de Gmail
  • 5 ans quand AOL a commencé à envoyer des millions de CD

Ils ont été en ligne – ou du moins, étaient potentiellement en ligne – pendant presque toute leur vie. Pour eux, la communication numérique n’est pas inhabituelle, c’est même la norme. Lorsque les travailleurs sont aussi à l’aise pour communiquer par le biais d’applications, de textes et de courriels qu’en personne dans l’espace de travail, c’est un signe fort que le bureau traditionnel est terminé. C’est une compétence qui leur semble naturelle, et les entreprises devraient utiliser ces compétences à leur avantage.

Le loyer est trop élevé

Avoir un bureau est incroyablement coûteux, surtout dans les grandes villes métropolitaines. À New York, la location d’un espace commercial coûte en moyenne 84,91 dollars par pied carré, tandis que la location d’un bureau à Toronto coûte en moyenne 59,71 dollars par pied carré.

Vancouver et Montréal ne sont pas loin derrière, et ces prix augmentent – peut-être même de 50 % au cours des trois prochaines années. En n’ayant pas de siège social, les petites et moyennes entreprises pourraient potentiellement économiser des dizaines de milliers de dollars chaque année.

Le coût du loyer a augmenté à un point tel qu’il constitue en fait un obstacle pour les entreprises émergentes. Les marges bénéficiaires des petites entreprises sont faibles, en moyenne 7 % par an si elles réussissent. Cela concerne les entreprises établies et non les jeunes entreprises.

Il est déjà assez difficile pour les nouvelles entreprises d’émerger et de réussir. Pourquoi devraient-elles consacrer une somme énorme de frais généraux à un espace de bureau commercial coûteux alors qu’elles pourraient utiliser cet argent dans d’autres secteurs de l’entreprise ?

L’amélioration des salaires et des avantages sociaux afin d’attirer les candidats les plus qualifiés, n’est qu’un moyen parmi d’autres d’utiliser cette même somme d’argent pour favoriser leur réussite. Le bureau traditionnel est terminé si les entreprises ne veulent tout simplement pas en payer un.

Les gens détestent les transports en commun

Rester assis dans la circulation, c’est une perte de temps. C’est mauvais pour les automobilistes, c’est mauvais pour les véhicules et c’est terrible pour l’environnement. À Toronto, le trajet moyen est de 42 minutes dans chaque sens, soit près de 90 minutes au total.

Qui ne voudrait pas avoir une heure et demie de temps supplémentaire à son retour ? Le temps n’est pas la seule chose que l’on gagne en évitant de circuler, car le coût des trajets domicile-travail peut aller de 200 à 800 dollars par mois.

Outre les effets négatifs pour les navetteurs individuels, les trajets domicile-travail et la circulation pèsent lourdement sur l’environnement. On estime que l’adoption à grande échelle du télétravail à temps partiel aux États-Unis seulement permettrait de réduire les émissions de carbone de plus de 51 millions de tonnes par an.

Ce n’est pas seulement une bonne chose pour l’environnement, mais cela facilite également les efforts de recrutement. Près de 70 % des jeunes travailleurs affirment qu’ils seraient plus enclins à choisir de travailler pour une entreprise ayant des pratiques durables sur le plan environnemental.

Les gens aiment travailler de la maison

La crise de la COVID-19 a conduit des millions de personnes à travailler de la maison pour la première fois. Si cette période d’isolement et de distanciation sociale a eu des conséquences négatives, elle a permis aux gens d’expérimenter la réalité fondamentale du travail à domicile et beaucoup en profitent.

Un récent sondage a révélé que sur les 5 millions de travailleurs canadiens qui travaillent désormais à domicile, 73 % souhaitent que cela continue, même après que les responsables de la santé aient déclaré qu’il est sûr de retourner au bureau.

L’équilibre entre le travail et la vie privée est depuis longtemps considéré comme extrêmement important pour les travailleurs. Les employés ne veulent pas avoir l’impression qu’ils doivent choisir entre améliorer leur vie professionnelle ou personnelle. Le télétravail offre aux employés davantage d’options qui les aideront à équilibrer leur vie. Il faut dire que tous les employés ne ressentent pas la même chose.à

En fait, la confusion entre vie professionnelle et vie personnelle a été citée comme l’un des principaux inconvénients du télétravail. Néanmoins, il est clair qu’une grande partie des personnes qui travaillent aujourd’hui à domicile trouvent cela agréable et souhaitent continuer.

Les entreprises qui veulent conserver leurs bureaux peuvent se retrouver à perdre certains de leurs employés les plus qualifiés.

Pour finir…

Le télétravail est un grand changement pour de nombreuses entreprises et employés. À mesure que les personnes et les entreprises s’adaptent et apprennent à fonctionner dans ce nouveau type de travail, cela remet en question la nécessité d’un bureau traditionnel.

La tendance croissante du télétravail, le coût du loyer, la longueur des trajets, la facilité des communications numériques et le simple désir de travailler de la maison sont autant de signes que le bureau traditionnel sera révolu.

Il reste à voir si les entreprises le reconnaîtront et adopteront le changement. Ainsi, ce sera plus simple de retenir les meilleurs employés, de réussir dans leurs objectifs et de garder maintenir leurs clients.