Groupe Industries Fournier
 
Nos avantages
12
 
Photos et vidéos
21
 
Offres d'emploi
5
 
Opportunités de carrière
0

Suivre l'entreprise
2471 abonnés

<< Retourner à la fiche entreprise
< Revenir aux nouvelles
 
Des investissements de 2 millions $ aux Industries Fournier
1 septembre 2015

Des investissements de 2 millions $ aux Industries Fournier

Les Industries Fournier entament leur huitième projet d'agrandissement.

Les Industries Fournier de Thetford Mines investiront environ 2 millions $ pour réaménager et agrandir leur usine située dans le secteur Black Lake. Les travaux sont en cours et devraient s'échelonner jusqu'au printemps 2016.

Une superficie additionnelle d'environ 12 000 pieds carrés permettra à l'entreprise d'augmenter l'espace disponible pour le montage mécanique et hydraulique de ses produits, principalement les pressoirs rotatifs, ainsi que pour la fabrication de filtres à plaques.

Fondées en 1960 et comptant globalement plus de 300 employés, Les Industries Fournier se spécialisent dans la conception, la fabrication, la réparation, la mise à neuf et l'installation d'une grande variété de produits et d'équipements mécaniques. Ses clients se trouvent un peu partout dans le monde.

L'entreprise thetfordoise prévoit d'ailleurs attaquer le marché au cours des prochains mois à la suite d'une entente de partenariat intervenue à la fin de 2014 avec Faure Équipements, le leader français dans le domaine de la filtration et de la déshydratation des boues. «Nous avons une association pour un nouveau produit dont nous avons les droits de fabrication et de commercialisation partout en Amérique», a mentionné Harold Roy, président et chef de la direction de Les Industries Fournier.

Nous avons besoin de cet agrandissement. Le projet a été réfléchi et bien pensé. Cela nous permettra d'être plus forts et encore meilleurs. Harold Roy

Le filtre à plaques, aussi appelé filtre presse à plateaux, est le procédé de filtration et de déshydratation mécanique le plus performant qui permet d'atteindre des siccités de 30 à 90 %. Il est notamment utilisé pour la déshydratation des boues provenant d'effluents industriels et urbains. «Nous commençons à en faire la commercialisation et à recevoir des appels d'offres. Nous sommes dans les tout débuts avec ce projet», a précisé M. Roy.

Notons qu'avec ce projet d'agrandissement, l'entreprise souhaite avant tout répondre à des besoins plus pointus, réduire la sous-traitance et obtenir une meilleure efficacité.