Cofamek inc.
 
Nos avantages
30
 
Photos et vidéos
10
 
Offres d'emploi
2
 
Opportunités de carrière
4

Suivre l'entreprise
1996 abonnés

<< Retourner à la fiche entreprise
< Revenir aux nouvelles
 
La révolution industrielle : La conception pour la fabrication additive
27 octobre 2015

La révolution industrielle : La conception pour la fabrication additive

Cofamek lance un nouveau service novateur pour les entreprises manufacturières: la conception pour la fabrication additive. Selon l’entreprise, les technologies d’impression 3D ont connu une croissance impressionnante au cours des dernières années et il est maintenant le moment d’éveiller les industries sur les possibilités extrêmement avantageuses de cette technologie.

La fabrication additive permet de reproduire pratiquement n’importe quel objet à partir d’un fichier informatique représentant la pièce en trois dimensions. Mais, l’effet de cette technologie dépasse le domaine de la fabrication. Celle-ci a plusieurs requis sur la manière dont les pièces doivent être conçues et sur les matériaux à utiliser et c’est précisément sur son expertise en conception et modélisation 3D acquise depuis près de 20 ans que Cofamek mise pour présenter cette nouvelle offre de services.

Les concepteurs mécaniques de Cofamek conçoivent dorénavant des assemblages fonctionnels comprenant des pièces de fabrication additive qui deviennent un avantage puissant pour le secteur manufacturier. « Par exemple, on peut se servir de la fabrication additive pour rapidement obtenir pièces utilisées dans des assemblages de pièces complexes, des mains de robots, des moules pour couler par gravité, des outillages ou gabarits fonctionnels. » précise Monsieur François Thibault, président de Cofamek.

Les bénéfices de la fabrication additive pour la production de produits finis sont nombreux dont la possibilité de fabriquer des pièces plus complexes, sans égard à de faibles quantités puisque la notion d’économie d’échelle devient pratiquement inexistante. La réduction de l’assemblage et de la manutention est aussi bénéfique car il est possible de remplacer plusieurs pièces assemblées par une seule pièce. Les pièces peuvent également être optimisées pour leur fonction sans égard aux limites d’un procédé d’usinage, de moulage, soudage, etc. La diminution du poids des pièces devient aussi un avantage avec la fabrication additive puisque les pièces peuvent être conçues avec beaucoup plus d’espaces évidés réduisant ainsi la masse du produit et sa contrainte de poids. Un autre avantage de l’impression 3D est la réduction des inventaires et des coûts de stockage puisque les pièces sont stockées virtuellement et imprimées au besoin.

Les formes, les duretés, les couleurs et autres propriétés physiques des pièces conçues puis produites par la fabrication additive peuvent être très variées selon les matériaux utilisés pour l’impression et peuvent même varier à l’intérieur d’une même pièce.

Sans oublier la variété de matières telles que les plastiques, les polymères digitaux, l’aluminium, le titane, l’acier inoxydable, et autres métaux divers qui sont parmi les nombreuses matières utilisées dans l’impression 3D.

« La fabrication additive ne sera pas toujours le meilleur procédé pour fabriquer une pièce cependant, plus la géométrie de la pièce est complexe à réaliser par procédé conventionnel, plus la quantité à produire est faible, plus la pièce est petite, plus, généralement, elle se prête bien à la fabrication additive en considérant même son coût ou son temps requis de production. » précise M. Thibault.