Salaires au Québec 2021 : tout ce que vous devez savoir

Salaires_québec_2021 Publié le 19 janvier 2021 Par

La nouvelle est tombée à la fin de 2020. Le salaire minimum sera de 13,50 $ l’heure au Québec à partir du 1er mai 2021. Ce qui fait une augmentation de (+0.40 $). Le salaire payable aux salariés rémunérés au pourboire sera de 10,80 $ l’heure, soit une augmentation de (+0,35 $).

Malgré le contexte économique incertain, aggravé par les vagues de contaminations à la COVID-19, le gouvernement a décidé de cette augmentation malgré la pandémie. Même si d’un autre côté, certains secteurs d’activité (restauration, hôtellerie, commerce de détail…) sont en difficulté, il faudra que les patrons fassent des efforts pour la rétention de leur employés et embauchent une nouvelle main-d’œuvre une fois la reprise économique amorcée.

À quoi faut-il s’attendre en matière de salaires au Québec en 2021? Une hausse? Une stagnation? Un recul? Vous trouverez dans cet article quelques points de vue et études qui vous aideront à vous faire une idée. C’est parti!

2021, année de toutes les incertitudes salariales

Vous avez certainement entendu ce son de cloche, à savoir que cette année sera des plus difficiles au niveau budgétaire pour les Québécois. Au-delà de la crise sanitaire, c’est une crise économique qui a déjà débuté et qui continuera même après la fin de la pandémie.

De ce fait, une enquête du cabinet de ressources humaines Mercer démontre que 5 % des entreprises au Québec appliqueront un gel salarial en 2021. 40 % des entreprises étaient incertaines et ne savaient pas comment réagir à l’automne 2020.

Quant aux entreprises qui ont décidé de maintenir leurs augmentations, celles-ci se situeront entre 2,0 % et 2,5 %. Pour information, la moyenne est de 2,4 %.

Toutefois, les augmentations devraient être maintenues pour les hauts fonctionnaires ainsi que des augmentations ponctuelles pour préserver les employés et les maintenir à leurs postes.

De bonnes nouvelles pour les entreprises malgré la pandémie

Carl Robert, président de CFA Montréal, un organisme de conseillers financiers prévoit une “forte croissance économique” durant l’année en 2021 dans une entrevue accordée au journal Les affaires

Les analystes sont optimistes pour le Québec. Une fois la campagne de vaccination avancée, il faudra s’attendre à une croissance économique dans quasiment tous les secteurs d’activité, y compris ceux qui ont été le plus touchés durant la pandémie. Ainsi, près de la moitié des analystes (46%) estiment qu’il faudra de 12 à 24 mois pour retourner au niveau d’emplois précédant la pandémie.

Ce qui est clair, c’est qu’il faudra patienter quelques mois pour percevoir cette croissance. Possiblement au début de l’été, préviennent les analystes. Les secteurs les plus en croissance seront ceux des technologies de l’information, la construction et l’énergie. Cette situation pourrait entraîner une hausse d’impôts pour les particuliers.

Une baisse du taux de chômage et une augmentation des dépenses

Selon un rapport de Desjardins, le taux de chômage au Québec pourrait diminuer en dessous des 6,5 % durant cette année. Nous sommes loin des 17 % du mois d’avril 2020, au tout début du confinement. Ce retour au travail de nombreuses personnes contribuera à une relance économique. 

Il faudra ajouter à cela que les dépenses des Québécois ont diminué durant les derniers mois. Budget loisirs, voyages, habillement, etc. Nous sommes nombreux à avoir diminué nos dépenses. Il y aurait certainement une hausse une fois les commerces ouverts et les loisirs disponibles. Tout cela participe indéniablement à une reprise économique.

Niveau emploi, il est prévu une hausse de 5,6 % en 2021 contre une baisse de 4,6 % en 2020. Toutefois, ces hausses n’atteignent pas les niveaux que nous connaissions avant la pandémie.

Le salaire moyen au Québec pour 2021

Si l’on se réfère au salaire moyen au Québec en 2020 et à l’augmentation du salaire minimum pour cette année, le salaire moyen des Québécois pourrait atteindre les 50.000 $/an en 2021. Reste à savoir quelles sont les industries qui vont bénéficier le plus de la reprise économique. Nous reviendrons sur le détail du salaire moyen au Canada dès qu’il y aura des données probantes disponibles. 

En attendant, vous pouvez toujours avoir une idée sur les salaires et sur les emplois les plus recherchés en ce moment. Cela peut toujours aider à se faire une idée sur les bonnes perspectives de carrière et sur les possibilités d’augmentations salariales.