Peur de parler en public : comment s’en sortir pendant une entrevue?

Peur de parler en public Publié le 23 mars 2021 Par

Beaucoup d’entre nous ont peur de parler en public. Timidité, gêne ou tout simplement un manque de confiance en soi. L’orthophoniste Agathe Tupula Kabola pense même que c’est : “la deuxième plus grande peur du monde après la peur de mourir”. C’est dire à quel point cette peur est présente chez certaines personnes.

Cette peur peut devenir paralysante dans la mesure où elle peut nous bloquer pendant des étapes importantes de nos vies : entretien d’embauche, relations amoureuses, interactions sociales, etc.

La peur de parler en public s’appelle glossophobie : peur au ventre, fourmillements, sueurs, gorge nouée, voix sourde et bouche sèche, ce sont les principaux symptômes de cette phobie à laquelle nous pouvons être confrontés à tout moment.  

Dans cet article, nous vous montrerons quelques astuces pour mieux vivre cette épreuve. On ne vous promet pas d’en finir avec la peur de parler en public, mais de mieux la gérer pour préparer vos entretiens.

Conseils pour mieux parler en public pendant un entretien d’embauche

Voici quelques conseils pour mieux aborder l’épreuve de parler en public pendant un entretien d’embauche : 

  • Bien connaître son auditoire
  • Cerner les objectifs des recruteurs
  • Ne pas apprendre de texte
  • Ne pas se sous-estimer
  • Raconter une histoire pour capter l’attention

Bien connaître son auditoire

Le plus souvent, vous allez vous adresser à des recruteurs, des gestionnaires des ressources humaines ou vos éventuels responsables hiérarchiques. Vous devez donc anticiper les questions d’entrevues. Ainsi, vous serez prêt à plusieurs éventualités et pourrez préparer des débuts de réponses ou des axes sur lesquels vous vous concentrez.

Ne croyez pas que les personnes qui sont à l’aise à l’oral ont un don. Ce n’est pas tout le monde qui est capable de parler en public, mais il est possible d’apprendre les techniques nécessaires pour être plus à l’aise.

Cerner les objectifs des recruteurs

De prime abord, on peut dire que l’objectif premier des recruteurs est celui de mieux vous connaître. Ainsi, la règle pour bien s’en sortir, c’est d’apporter du nouveau par rapport à ce qu’il y a sur votre CV et votre lettre de motivation.

Donc, après vous être préparés pour certaines questions d’entrevue, vous devez préparer quelques phrases pour vous présenter en deux minutes. Entraînez-vous à bien respirer et à parler avec un ton qui ne soit pas monocorde. En d’autres termes, ayez une voix chantonnante sans chanter pour autant.

Ne pas apprendre de texte

On vous conseille de préparer quelques phrases pour vous aider à démarrer vos interventions, mais attention, il ne s’agit en aucun cas de faire de la récitation. C’est une question de gagner de la confiance en soi pour le démarrage de vos interventions.

Être prêt est rassurant, mais ne pas être capable d’improviser peut avoir l’effet inverse et intensifier votre peur de prendre la parole devant votre jury.

Ne pas se sous-estimer

Très souvent cette peur de parler en public vient d’un manque de confiance et une conviction profonde que nous ne sommes pas assez bons, pas assez intelligents, pas assez intéressants pour ceux qui nous écoutent.

Cette attitude doit cesser autant que possible. Si vous êtes conviés à une entrevue, c’est que votre profil intéresse, c’est que vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice et que vous êtes capable d’atteindre des sommets. Soyez convaincus de votre potentiel.

Une fois cette conviction obtenue, il ne vous reste plus qu’à vous exercer pour faire sortir le meilleur de vous-même. Vous avez tant de choses intéressantes à dire, ne privez pas votre auditoire de les entendre.

Raconter une histoire pour capter l’attention

Osez la narration pour retenir l’attention de vos interlocuteurs. Quand vous écoutez la radio ou un podcast, remarquez qu’il y a toujours une histoire qui est racontée. Ainsi, quand vous êtes en face d’une personne que vous ne connaissez pas ou qui vous impressionne, raconter votre histoire va forcément intéresser votre auditoire.

Vous remarquerez que très souvent, lorsque vous lisez ou écoutez des interviews de célébrités, la timidité revient souvent. On entend à maintes reprises des tranches de vie qui débutent par : plus jeune, j’étais un grand timide, je n’osais pas aller vers les autres et aujourd’hui j’ai réussi à surmonter ma peur et à la transformer en force.

Que ce soit dans votre salle de bains, en face de votre miroir ou en compagnie d’une personne de confiance, exercez-vous à parler clairement et à voix haute. Faites comme si vous étiez un acteur de théâtre. Ça peut vous mettre mal à l’aise au départ, mais l’exercice peut devenir très plaisant.

Pour finir…

Ne laissez pas une peur surmontable gâcher des opportunités de carrière. Même si nous sommes nombreux à ne pas vouloir vivre cette expérience de prendre la parole en public, elle peut nous aider à surmonter de nombreux obstacles. Considérez ces occasions comme des défis à relever. Ayez confiance en vous et en vos capacités : c’est le meilleur moyen de surpasser cette peur.