Le réseautage, un élément stratégique dans votre recherche d’emploi!

Publié le 24 mars 2015 Par

Au Québec, beaucoup de gens trouvent leur emploi par l’entremise de leur réseau de contacts personnels. Les employeurs préfèrent généralement rencontrer des gens qui leur ont été  recommandés. En effet, lorsqu’un poste devient vacant, le personnel interne est mis à contribution afin de soumettre des noms et de proposer des candidatures. Il s’agit d’une façon pour l’employeur d’obtenir des curriculums vitae présélectionnés, et ce, gratuitement, rapidement et discrètement. Il est donc primordial qu’un maximum de personnes ait connaissance de vos principales compétences, plus précisément vos trois savoirs : votre formation, votre expérience et vos aptitudes professionnelles.

Concrètement, le réseautage est la capacité à échanger dans le but de tisser des relations professionnelles ou de confiance avec de nouvelles personnes que l’on rencontre. Il y a deux ans, le Wall Street Journal révélait que 94% des gens qui avaient trouvé un emploi devaient en réalité leur succès au réseautage. Que vous ayez nouvellement fait votre entrée dans le marché du travail ou que vous soyez un membre de la haute direction de votre entreprise, vous  avez avantage à échanger avec les autres!

Mettez de côté les idées préconçues au sujet du réseautage et découvrez des idées nouvelles pour développer votre réseau. Commencez par vous intéresser aux gens qui vous entourent. Demandez des conseils, des références ou encore un coup de main. Le plus souvent, ceux-ci seront heureux de vous aider. Et votre réseau n’en sera que plus puissant.

Le réseautage peut s’effectuer sous deux formes :

  1. De façon réelle, telle que les activités organisées par la Chambre de commerce ou les associations ethnoculturelles, ou encore via les conférences et les 5 à 7.

De telles rencontres permettront aux chercheurs d’emploi de tisser des liens et de nouer des contacts. Ces événements contribuent également à l’intégration des nouveaux arrivants et à la familiarisation avec le vocabulaire des intitulés de postes dans leur nouveau milieu d’adoption. Par exemple, au Québec, on parle de poste de « Gérant » ou de « Chef d’équipe » et non de « Manager », et on parle de « Représentants médicaux »  plutôt que de « Déléguées médicaux », appellation d’Europe et d’Afrique. L’utilisation des mots clés est primordiale dans la recherche d’emploi.

  1. De façon virtuelle, via LinkedIn, Twitter, Facebook, YouTube, etc.

Il existe des centaines de plateformes qui permettent de créer des liens, des relations, voire des regroupements d’individus ou d’organisations. LinkedIn peut être utilisé pour tout ce qui concerne la vie professionnelle : afin de trouver du travail, des employeurs, des prestataires, afin de développer des partenariats, de partager des opinions, des idées ou encore du contenu sur le monde des affaires.

Ce réseau social constitue aujourd’hui un moyen efficace pour optimiser sa recherche d’emploi afin de construire, de développer et d’enrichir son capital social. Il vise à créer une relation de confiance entre les professionnels, les étudiants et les entreprises afin que chacun puisse mobiliser ses ressources en ligne et ainsi acquérir ou développer de nouvelles idées, obtenir des opportunités d’emploi, avoir accès aux communautés d’experts qui vivent sur le réseau, etc.

Bien que les réseaux sociaux numériques soient l’outil de plusieurs chercheurs d’emploi et d’employeurs depuis 2003, il ne faut pas oublier que, sans un suivi rigoureux et une discipline dans le temps accordé à ce moyen de trouver du travail, le succès de leur utilisation dans ce contexte peut laisser à désirer. Utilisez-les afin d’entretenir efficacement votre réseau. Favorisez toutefois la qualité à la quantité des contacts.

Il appartient également à chacun de construire sa propre identité virtuelle et gérer sa e-réputation à sa guise.

Faites en sorte que les gens se souviennent de vous dans les moments opportuns. Transmettez à vos interlocuteurs une image positive, juste et sincère de vous qui mettra l’accent sur vos objectifs. Dans votre recherche d’emploi, évitez le discours : « Ce n’est pas drôle, je suis encore obligé de me chercher un emploi ». Votre photo de profil doit être soigneusement choisie et professionnelle, en particulier sur les réseaux sociaux tel que LinkedIn. Il s’agit d’un aperçu physique de vous-même et ce sera la première image de vous qu’aura le recruteur. Car, même si vous êtes peu présent sur les réseaux sociaux et que vous ne les utilisez pas activement dans votre recherche d’emploi, il est possible qu’un recruteur effectue une recherche d’informations à votre sujet et qu’il tombe sur vos profils sociaux afin d’en apprendre davantage sur vous.

Pour terminer, gardez en tête que le réseautage va au-delà du « qui peut vous apporter quoi ». On ne sait jamais comment chacun évoluera! Il s’agit d’une stratégie qui requiert une ouverture d’esprit. On ne perd rien à étendre son réseau de contacts, que ce soit au bureau, sur le Web, dans l’ascenseur, dans la cour d’école de votre enfant ou à une activité de réseautage de votre région…

Toutes les occasions sont bonnes pour faire croître votre carrière!

par Nadjet Kadi, conseillère en emploi