Peut-on continuer à recruter en temps de crise ?

Recruter en temps de crise Publié le 30 mars 2020 Par

La crise actuelle pose plusieurs défis dans le domaine du recrutement notamment ceux de la flexibilité, de la mobilité et de l’adaptation.

Le monde des RH n’échappe pas à cette crise. La plupart des entreprises ferment leurs portes pour au moins trois semaines, d’autres reposent sur le télétravail, mais voient leurs activités et leurs cadences baisser drastiquement.

Nous avons tous reçu ces tristes nouvelles de mises à pied temporaires dans plusieurs domaines. Que ce soit dans le secteur privé ou public, c’est un vrai casse-tête et un déchirement pour les gestionnaires des ressources humaines.

En matière de chiffres, on ne sait pas trop encore à combien évaluer les pertes engendrées par cette crise.

Ce choc que personne n’avait prédit nous fait poser la question suivante : peut-on continuer à recruter pendant la crise ?

De prime abord, nous dirions que oui. Cela dépend des secteurs d’activité, de la nature des entreprises, mais aussi des réflexes de recrutement de celles-ci.

D’ailleurs, beaucoup d’entreprises essentielles continuent à recruter dans plusieurs domaines, comme la santé, l’alimentation, le transport et la sécurité.

Même si votre entreprise n’exerce pas dans l’un de ces domaines, vous pouvez entamer ou continuer vos processus de recrutement en ligne. Toutes les étapes précédant l’embauche sont possibles sur Jobillico.

Le recrutement proactif en temps de crise

Comme son nom l’indique, le recrutement proactif nécessite une vision à moyen et à long terme. D’ailleurs, les opportunités d’emploi proposées par Jobillico depuis des années ont été pensées ainsi : combler des besoins futurs en recrutement et continuer à faire de la chasse de tête.

Par temps de crise, cette méthode de recrutement doit être renforcée. Pourquoi ? Parce que non seulement ça va bien aller, mais en plus, nous sortons d’une longue période de pénurie de main-d’oeuvre qui devrait reprendre dans les prochains mois. Autant se tenir prêt à affronter les nouveaux défis RH.

Tout porte à croire que la majorité des entreprises se retrouveront face aux scénarios suivants :

  • Reprendre les employés mis à pied temporairement et continuer à chercher des candidats pour des postes vacants
  • Embaucher de nouveaux employés pour des postes existants, mais dont les occupants ont trouvé un emploi dans une autre entreprise

Nos conseils

Comme nous vous le disions, il est possible de continuer à recruter durant cette crise, à condition de s’adapter et changer quelques pratiques.

Il est tout à fait normal et compréhensible de ne pas embaucher des employés sans une réelle rencontre dans les bureaux. Cela dit, vous le savez très bien, il y a de nombreuses étapes avant une embauche. Autant profiter de cette crise et la tourner à votre avantage, surtout si votre entreprise oeuvre dans un secteur qui connaît une pénurie de main-d’oeuvre.

Tous les spécialistes en gestion de crise vous diront qu’il faut dès maintenant préparer l’après-crise. Comme la nature semble reprendre ses droits à l’arrivée du printemps, l’économie va redémarrer, avec tous les défis auxquels elle est confrontée au quotidien. Il faudra prêt à ce retour à la normale. Voici 3 étapes pour ne pas être pris de court :

  • Créez une banque de candidatures 
  • Faites de la chasse de tête
  • Revoyez certaines étapes de votre processus de recrutement

Créez une banque de candidatures

Adoptez ce réflexe pour rassembler des candidatures pour des postes en demande. Si vous avez par exemple besoin de programmeurs Web, ça ne changera pas après la crise. Profitez de ce temps qui semble s’arrêter pour vous créer des listes de candidats qui vous intéressent le plus.

Faites de la chasse de tête

Sachez que de nombreux candidats font du télétravail et sont plus susceptibles de s’appliquer pour un éventuel processus d’embauche.

C’est désormais une réalité qu’il faut prendre avec recul. Cette crise va replacer beaucoup de travailleurs sur le marché de l’emploi. Qu’ils soient mis à pied ou qu’ils aient plus d’exigences à la suite du confinement, beaucoup seront et resteront à l’écoute du marché.

Ainsi, il y aura du temps pour tous ! Pour vous en tant que recruteur, si vous voulez vous faire une meilleure idée des candidats. Pour les candidats aussi, car ils auront le temps de bien étudier vos offres, vos avantages sociaux et le plus qu’ils pourraient apporter chez vous.

Revoyez certaines étapes de votre processus de recrutement

C’est peut-être une opportunité pour vous, si ce n’est déjà le cas, d’essayer une façon d’avancer dans votre processus de recrutement. Skype, vidéoconférence, etc. sont tant d’outils qui vous aideront à vous rendre jusqu’à l’étape cruciale de l’embauche.

Tentez de tenir au courant vos candidats de l’avancement du processus de recrutement. Privilégiez ces échanges en ligne en attendant de retrouver les candidats à la fin du confinement.


Chose à ne pas faire : Stopper un processus de recrutement déjà engagé, car cela vous ferait passer devant des candidats que vous mettrez des mois à retrouver.


Pour finir…

En cette période trouble, nous n’avons pas le choix que d’être flexibles, de nous adapter et de nous unir face à cette crise que connaît le recrutement. L’univers RH en ressortira grandi et ce sera le début d’une nouvelle période, celle de l’après-crise, avec son lot de défis à gérer.

Donc, au lieu de vous figer maintenant, choisissez la collaboration et la proactivité. Les mois suivants seront chargés en défis. Essayez autant que possible de limiter les impacts de la crise actuelle.

N’oubliez pas, votre sortie de crise dépendra de ce que vous faites pendant celle-ci. Jobillico vous offre les outils du recrutement proactif et qualitatif, tout cela à partir de chez vous. Profitez-en !