Que veulent les employés en 2022 et comment répondre à leurs besoins?

Besoins employés 2022 Publié le 19 janvier 2022 Par

Nous ne sommes pas devins, ni astrologues, ni même théoriciens des ressources humaines, mais il y a des constats généraux qui se font. Les employés sont de plus en plus exigeants (à raison) et les employeurs devront composer avec cette donnée.

En nous basant sur les besoins du marché du travail et les tendances actuelles : télétravail, flexibilité d’horaires, augmentations de salaires, etc. Nous sommes en mesure de vous livrer quelques-uns des besoins des employés pour cette année. Que veulent donc les employés en 2022? 

  • Augmentation de salaire
  • Changer d’emploi (nouvelle perspective professionnelle)
  • Plus de flexibilité
  • De meilleures conditions de travail
  • Plus de télétravail
  • Une marque employeur forte
  • Un meilleur esprit d’équipe
  • Avoir des collègues de partout dans le monde
  • Avoir du repos bien mérité

Augmentation de salaire

Comme chaque début d’année, nous nous projetons et faisons des projets personnels et professionnels. L’année 2022 n’échappera pas au vœu d’augmentation de salaire.

Une des principales raisons du départ des employés, c’est le fait de trouver une meilleure opportunité de carrière ailleurs et de plus grands avantages. Cela passe aussi par le salaire. Même si les salaires ont augmenté un peu partout au Canada en 2021, vous devrez faire un effort supplémentaire pour proposer de nouvelles augmentations pour 2022 afin de garder le maximum d’employés dans votre entreprise.

N’oublions pas que l’inflation a augmenté en ces temps de pandémie. C’est du jamais vu en 30 ans, et tout y passe : de notre simple panier d’épicerie, aux plus grands investissements d’une vie comme l’achat d’une maison.

Plusieurs outils comme les outils de calcul de salaires peuvent aider les employés et les employeurs à avoir une meilleure idée des taux pratiqués dans une industrie donnée et une province donnée.

Changer d’emploi et trouver une nouvelle perspective professionnelle

Vous avez entendu parler de la grande démission? C’est le mouvement de démissions observées aux États-Unis et au Canada à l’été 2021. En effet, quatre millions de personnes ont quitté leur emploi durant cette période aux États-Unis. La plus grande majorité des personnes sont de la génération Y et Z.

Les raisons sont multiples : une envie de changement, une meilleure adéquation entre les valeurs de la personne et celles de l’employeur ou tout simplement un changement d’horizon professionnel après la pandémie.

Le guide salarial 2022 de Robert Half faisait état d’une augmentation du nombre de démissions de 20 % en 2020-2021. Tout porte à croire que cette tendance persistera en 2022.

Cette tendance semble aussi toucher le Canada, puisque 65 % des Canadiens songent à quitter leurs emplois en 2022.

Que faut-il en conclure? 

Que l’équilibre vie personnelle-vie professionnelle n’a jamais été aussi important. Notre santé mentale a été malmenée durant ces deux dernières années. Plusieurs employés estiment ne plus avoir à subir davantage de stress et de pression liés au travail. Advienne que pourra dans un marché du travail en pleine effervescence.

Il faut certainement une remise en question de la part des employeurs afin de connaître les raisons et d’agir en conséquence. En gros, les spécialistes en ressources humaines doivent jouer le jeu de l’audit interne pour pouvoir anticiper certaines raisons de départ d’employés.

De meilleures conditions de travail

On ne parle pas forcément de salaires. Assurances collectives, activités corporatives, collations fournies par l’entreprise, chalet corporatif, politique de congés généreuse… Les entreprises rivalisent souvent d’ingéniosité et proposent de multiples cadeaux à leurs employés.

L’objectif est bien entendu de retenir les employés et d’en attirer de nouveaux, mais aussi de construire une image de marque forte et solide.

Il ne faut pas prendre les employés pour des profiteurs qui ne cherchent que des cadeaux. Mais dans un marché de l’emploi aussi concurrentiel, les employeurs qui vont de l’avant et qui mettent la main à la poche pour gâter les employés, ça fait la différence.

Plus de flexibilité dans le travail

Dans la continuité du télétravail et du mode de travail hybride, les employeurs devront accorder plus de flexibilité aux employés.

On l’a vu avec les différentes mesures sanitaires : les parents doivent souvent garder les enfants et leur faire l’école à la maison. Une personne en télétravail ne doit pas se soucier de pouvoir garder son enfant et de continuer à travailler. Dans ce cas de figure, pourquoi ne pas permettre aux employés de rattraper leurs heures dans la soirée ou à un autre moment durant lequel ils peuvent être plus concentrés.

Plus de télétravail

La pandémie a montré l’efficacité du télétravail, contrairement à ce que pensaient de nombreux patrons. Il n’y a pas eu de grosses faillites, ni de vol de temps à outrance, ni même de baisse de rentabilité. Le télétravail a permis de garder des millions de travailleurs en bonne santé en attendant que des vagues de contamination passent.

Pour les quelques entreprises encore réticentes, il n’est pas trop tard pour prendre le chemin de la flexibilité. Plus tôt vous le ferez, plus vite vous en découvrirez les bénéfices.

Si vous êtes à la recherche d’un emploi en télétravail, il y a des techniques à avoir et des réflexes à maîtriser. 

Une marque employeur forte

Nous avons abordé cette thématique maintes fois. Une marque employeur ne se construit pas en une journée, elle fait ses preuves face aux épreuves auxquelles elle est confrontée.

Encore une fois, la marque employeur, ce n’est pas une présence et des valeurs galvaudées sur les réseaux sociaux et sur les différents médias. C’est un vrai storytelling sincère et des valeurs qui apparaissent au quotidien de l’entreprise. Les employés doivent être capables de s’identifier aux valeurs véhiculées par leur employeur.

Nous avons failli oublier de parler de la culture d’entreprise qu’il fallait maintenir contre vents et marées. Faire vivre les valeurs, les croyances et l’attitude de l’entreprise à travers ses projets, ses communications et sa croissance.

Un meilleur esprit d’équipe

En contexte de télétravail, on se retrouve souvent seuls dans notre bureau chez nous. Cette solitude atteint le moral des troupes. Des mois passent et l’esprit d’équipe tombe de haut. On en arrive parfois à ne plus connaître nos collègues, surtout s’ils sont dans d’autres départements que les nôtres.

Les employeurs sont donc devant un défi de taille : maintenir la cohésion des équipes dans un contexte de télétravail. Réunions virtuelles, partys de bureau à distance, etc. Un véritable casse-tête pour les gestionnaires en ressources humaines alors que la pandémie ne cesse de casser le moral des troupes.

Avoir des collègues de partout dans le monde

Dans plusieurs domaines, la pénurie de main-d’œuvre est telle que des entreprises recourent au recrutement international pour trouver des talents. Cette tendance n’échappe pas au Canada.

Le télétravail a favorisé cette méthode de travail qui permet de répondre aux besoins des entreprises et qui renforce les équipes face à des besoins urgents comme dans le secteur des technologies de l’information.

Des plateformes d’emploi comme Jobillico vous offrent la possibilité de recruter des candidats à partir de l’étranger. Pour les employés, la diversité est toujours appréciée. Des entreprises avec des équipes de tous horizons, c’est la garantie d’un travail efficace et un personnel soudé.

Avoir du repos bien mérité

Il y a une tendance mondiale de l’épuisement professionnel ou le burnout. Le Canada n’y échappe pas.

L’épuisement professionnel est plus présent chez les travailleurs du domaine de la santé et des services sociaux, naturellement épuisés après deux ans de pandémie, mais aussi ceux du transport, de la garde d’enfants, etc.

Au Canada, c’est plus du tiers des travailleurs qui affirment être épuisés. Un chiffre qui n’est pas rassurant et qui en dit long sur la nécessité d’accorder du temps et moins de pression sur les épaules des travailleurs.

Pour finir…

Cette liste de souhaits est naturellement non-exhaustive. Les besoins des travailleurs et des employeurs sont plus complexes et en constante augmentation. Quoiqu’il en soit, la compétition sur le marché du travail sera encore plus rude cette année. Les gens des ressources humaines devront redoubler d’efforts et de créativité pour attirer et retenir les talents.

Trouvez votre nouvel emploi!

Trouvez la parfaite opportunité de carrière avec la recherche d'emploi Jobillico.

Recherche d'emploi