Skip to content

Posts tagged ‘expérience’

1-02-2012
portrait

Portrait de l’aventurier à l’assaut du Nord

Par Maria Church

Alors, de quoi faut-il être fait pour s’aventurer dans le Nord? Avoir quel type de personnalité? Quel signe astrologique? Une chose est sûre : refaire sa vie dans une autre ville n’est pas évident, encore moins quand cette ville est dans les territoires du Nord canadien. Alors, quel est le profil du candidat pouvant vivre et travailler dans le Nord?

Trouver des réponses à cette question fait partie du travail de Gillian Lee. Elle s’occupe de recruter des étudiants pour son cabinet de comptabilité, à Yellowknife. Lorsqu’elle scrute attentivement chaque curriculum vitae pour y déceler ceux qui, parmi les rares, sont prêts à relever le défi du Nord, elle est plus attentive à la personnalité qu’à l’expérience. « Mon travail revient finalement à évaluer lequel de ces candidats pourrait rester ici, et même aimer vivre ici », explique-t-elle.

Dans la plupart des cas, elle cherche des gens extravertis et sociaux. Les hivers dans le Nord sont longs et peuvent amener les gens à se replier sur eux-mêmes, à « hiberner », comme elle le dit. Elle estime qu’il est important de rester actif et de s’engager dans la collectivité : « Je ne dis pas qu’il faut faire de la raquette ou aller à la pêche sur glace tous les jours, mais il ne faut pas non plus rester vautré sur son divan, enveloppé dans une couverture, sous prétexte qu’il fait froid dehors ».
Read moreRead more

(0)(0)

1-02-2012
zone

Sortez de votre zone de confort : Emplois d’été et placements coop dans le Nord

Par Erin Jackson

Lorsque Kevin Robbie a accepté un placement coop de trois mois pendant l’été à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest, il s’attendait à trouver des températures fraîches et une ville semblable à celle où il est né, Georgetown, en Ontario. Il n’aurait jamais imaginé nager dans les eaux glacées du Grand lac des Esclaves, rentrer chez lui à pied à 23 h sous un soleil de plomb, ni contempler des aurores boréales.

Robbie, un étudiant en technologie aéronautique au Collège Seneca, a fait son stage obligatoire chez Arctic Sunwest Charters, une compagnie d’aviation. Il y voyait l’occasion de voyager et d’essayer quelque chose de nouveau.

Avec son seul et unique Tim Hortons, son cinéma et aucune autre ville à des milliers à la ronde, Yellowknife est loin de ressembler à Georgetown mais, selon Robbie, c’est la destination parfaite pour ceux qui ont le sens de l’aventure. « Je le recommande à tous ceux qui veulent avoir de nouvelles expériences et sortir de leur zone de confort – mais ne pensez même pas à un dîner dans un restaurant cinq étoiles ou à vous rendre quelque part en moins d’une heure », précise-t-il.
Read moreRead more

(0)(0)